Le premier mois de mon abonnement à Netflix

Posted on

Netflix est disponible en France depuis déjà quelques mois mais je n’avais pas encore souscrit car le fait de ne pas pouvoir connaître les titres du catalogue me gênait un peu, malgré l’offre sans engagement proposant le premier mois gratuit. Je suppose que je ne suis pas la seule à me demander quels sont les programmes que peut nous proposer ce géant américain de la SVoD (Subscription Video on Demand, Vidéo à la demande avec abonnement) et c’est pourquoi je vous propose de vous en dire un peu plus dans cet article sur mes impressions après mon premier mois d’abonnement.

Comme je l’ai dit un peu plus haut, l’offre de Netflix est sans engagement donc si vous vous apercevez que ce qui est proposé ne convient pas ou plus à ce que vous en attendez, vous pouvez arrêter votre abonnement quand bon vous semble, depuis l’espace abonné. De plus, le premier mois est gratuit, ce qui permet de tester sans dépenser d’argent.

Personnellement, je n’aurais pas pris l’abonnement si je n’avais pas eu la possibilité de regarder ces vidéos sur une télé et que j’avais eu uniquement mon ordinateur comme écran. Pour regarder Netflix sur ma télé qui n’est pas un modèle qui se connecte directement à Internet, j’ai le choix entre passer par la PS3 ou utiliser mon chromecast. Je préfère justement ce dernier, que j’ai depuis quelques mois et que j’utilisais uniquement pour regarder YouTube jusqu’à maintenant. Il faut l’utiliser en combinaison avec un smartphone, une tablette ou un ordinateur, au choix, qui fera office de ce qu’on pourrait appeler une télécommande intelligente.

J’ai choisi l’offre « Standard » à 8,99 euros par mois afin d’avoir l’option HD qui n’est pas incluse dans l’offre « essentiel » à 7,99 euros. Au final, il n’y a que deux options qui différencient les trois offres proposées : la qualité d’images et le nombre d’écrans simultanés. Je n’ai pas encore testé cette option mais il faut garder en tête que si vous voulez regarder deux programmes en HD simultanément sur 2 écrans en utilisant une même connexion internet, votre débit pourrait poser problème s’il n’est pas assez élevé et cela est encore plus vrai pour l’offre « premium » à 11,99 euros puisqu’elle propose l’ultra HD sur 4 écrans simultanés et là, peu de connexion internet pourront le supporter. Entre ces trois offres, il n’y a donc pas de différence entre les programmes du catalogue qui sont proposés, chaque abonné a donc accès à tous le catalogue, sans restriction.

Autre point important pour moi, pouvoir voir les contenus en VOST (Version originale sous titrée). Et là, pas de problème, heureusement pour une offre proposée par un géant américain. Seul petit bémol, la taille des sous-titres sur ma télé. Soit ils sont trop petits, soit ils prennent la moitié de l’écran et il n’y a pas de taille disponible entre les deux. Il serait plus agréable d’avoir un peu plus de choix pour pouvoir s’adapter à tous les écrans. Et autre point à améliorer, je n’ai pas trouvé comment modifier les paramètres des sous-titres depuis l’application sur mon smartphone. Pour changer la taille, je suis donc obligée de passer par le site internet Netflix. Bien entendu, on peut sans problème activer ou désactiver les sous-titres depuis l’application et si vous avez activé les sous-titres, ils s’appliqueront sur les autres vidéos que vous regarderez jusqu’à ce que vous les désactiviez, sauf s’ils ne sont pas disponibles.

Et maintenant, le vif du sujet, le catalogue proposé. Je ne vais pas passer en revue tous les titres proposés car ils sont nombreux, c’est indéniable. Pour ne pas compliquer les choses, ce que je vais vous dire par la suite sont des généralités non objectives, c’est à dire que je vais vous donner mon point de vue de manière très succincte en parlant dans la globalité de ce que me semble être le catalogue proposé.
Pour moi, si vous êtes un adepte des dernières sorties de film au cinéma, vous serez déçu de ce que vous propose Netflix. En effet, je trouve que leur fer de lance est surtout basé sur les séries et pas vraiment sur les films. De plus, même pour les séries, on est loin du H24 sur tout le catalogue. Par exemple, pour la série « The big bang theorie », l’offre s’arrête pour le moment à la saison 5. Mais cela est loin d’être un problème quand on voit le nombre de séries différentes proposées. Il y a clairement de quoi passer toute une vie à regarder la télé rien qu’avec le catalogue actuel.

J’ai parlé des séries mais je tiens aussi à mentionner qu’il y a beaucoup de contenu pour les enfants et même la possibilité de créer des profils depuis le site internet pour que les enfants puissent accéder au catalogue sans voir le contenu qui ne serait pas de leur âge. J’aime cultiver la part d’enfant qui est en moi en continuant à regarder des dessins animés et je suis gâtée avec l’intégralité des aventures de Tintin, les stroumpfs et beaucoup des dessins animés de Disney.

Je suis aussi très contente de pouvoir regarder les trois premières saisons de « The walking dead », découvrir la série phare et exclusive de Netflix « Orange is the new black », plonger dans un monde so british grâce à Sherlock, Doctor Who et Top Gear… J’ai donc de nombreuses heures d’occupation en perspective. Afin de vous aider à trouver des choses qui pourraient vous plaire dans ce vaste catalogue, je pense faire régulièrement des articles plus détaillés sur les films et séries que j’aurai vu grâce à mon abonnement de manière à vous dire ce que j’en ai pensé.

D’ici là, occupez-vous bien :-)